Vues aeriennes par drone

Immobilier Monbazillac - Vue aérienne

Vues aériennes par drone

Prenez de la hauteur et donnez une autre dimension à votre bien immobilier, vos chantiers ou vos réalisations grâce aux vues aériennes par drone.
Mais attention, confier vos prises de vue aériennes à un prestataire c’est comme confier le transport de marchandises à un tiers. Si ce dernier conduit un camion sans avoir le permis poids-lourd tout peut très bien se passer, mais en cas de pépin cela peut être gravement préjudiciable pour tout le monde étant donné que, outre l’absence de certification lui octroyant le droit d’opérer, le télépilote ne possèdera certainement pas de responsabilité civile le couvrant en cas d’incident.

Le télépilote de drone

Le télé-pilotage de drone en dehors des loisirs (activité également très encadrée mais personne ne s’en soucie vraiment) est  une discipline fortement réglementée qui répond à une législation très contraignante (dépendant majoritairement de l’aviation civile).
Il faut :

  •  avoir suivi une formation onéreuse et intense (10 jours)
  •  avoir obtenu le certificat d’aptitude octroyé par le centre de formation.
  •  avoir passé avec succès le CATT (certificat d’aptitude théorique de télépilote) auprès de la direction générale de l’aviation civile (examen passé au siège régional de la DGAC)
  •  être enregistré auprès de la DGAC en tant qu’exploitant de drone
  •  avoir déclaré son activité de prises de vues  (photo & vidéo) auprès du ministère des transports
  •  être enregistré en tant que télépilote
  •  avoir déclaré son activité sous forme de bilan annuel
  •  avoir notifié la DGAC de chaque vol réalisé dans le cadre de scénarios précis.
  •  avoir une responsabilité civile professionnelle dédiée
  •  avoir déclaré et enregistré ses drones (avec mise au norme CE de chacun des drones)
  •  avoir déclaré le plan de vol de chaque mission (hors scénario open / S1) à la DGAC et à la préfecture
  •  avoir au préalable négocié les autorisations avec les autorités compétentes (aviation civile, préfecture, armée, mairie, gestionnaires ou exploitants de sites, propriétaires, etc.).

Nous sommes donc peu de télépilotes à avoir pris la peine de passer cette certifications et surtout à respecter la règlementation en vigueur afin d’exercer en toute légalité.

La tarification

Il est difficile de forfaitiser cette activité car le coût de l’intervention va dépendre de nombreux paramètres, notamment liés aux demandes d’autorisations à effectuer auprès des autorités (et donc le temps passé aux formalités). Il existe néanmoins un scénario de base assez courant en milieu rural et qui ne demande qu’une préparation de vol sommaire, contactez-moi si vous voulez plus de détail.
Il faudra donc me demander un devis (découlant d’une étude de faisabilité) pour avoir une idée précise du coût de ce service.