Comparatif

Comparatif des visuels pour le même bien.

Si vous n’êtes toujours pas convaincu par l’importance des visuels pour la mise en valeur de vos biens je vous propose de parcourir ce comparatif de photos prises par des personnes différentes pour mettre en valeur le même bien. 

COMPARATIF ANNONCES 4

Sur cette première image on voit que ce n’est pas le travail d’un photographe. Déjà les volumes ne sont pas mis en valeur, les verticales sont obliques. Dans l’annonce il y a très peu de photos de l’intérieur de ce bien alors qu’il mérite vraiment d’être disséqué photographiquement parlant, il n’y a pas de prise de risque sur la gestion des lumières, le photographe n’a pas jugé bon d’intégrer l’extérieur dans ses photos d’intérieur et c’est très dommage car c’est un énorme plus pour la mise en valeur du bien, surtout avec un extérieur aussi bien paysagé. (source)

Passons à la seconde série :

COMPARATIF ANNONCES 3

Là le photographe a bien senti le potentiel du bien… Il tente de restituer les volumes et intègre l’extérieur dans ses prises de vues.
Il y a un souci sur les verticales, c’est dommage car les perspectives ne sont pas trop mal rendues. Il y a un petit manque d’équilibre entre la luminosité de l’extérieur et celle de l’intérieur. Sur la seconde photo on semble apercevoir un coup de flash, ce qui est à proscrire sauf en cas de force majeure (pièce sans fenêtre dans une maison sans électricité, et encore on peut y arriver sans flash). Le store rouge se reflète sur le parquet, cela aurait pu être atténué. (source)

Passons à la série 3 : 

COMPARATIF ANNONCES 2

Mêmes critiques que pour la seconde série sauf que les volumes sont moins bien mis en valeur. Le cadrage serré indique l’utilisation d’un objectif dont la focale n’est pas assez courte. Les prises de vues ne rendent pas justice aux volumes. Les zones fortement éclairées sont “cramées”, on n’y distingue plus aucun détail. Il y a également un souci d’équilibre d’éclairage et de température entre l’intérieur et l’extérieur sur deux des photos. Les verticales ne sont pas non plus respectées.  (source)
Allons visiter la série numéro 4 :

COMPARATIF ANNONCES 1

Sur cette série je pense que nous avons à faire à un photographe amateur utilisant une solution de type “Nodal view”, ou alors c’est une personne qui sait manier le HDR et qui possède un grand angle car
– les volumes sont mis en valeur.
– la gestion de la lumière est excellente.
– l’équilibre entre intérieur et extérieur est presque parfait.
Par contre la gestion des perspectives et des verticales est juste catastrophique. On sent vraiment l’effet grand angle et cela vient gâcher le plaisir que l’on pourrait éprouver en regardant ces prises de vues. (source)

Et maintenant la cinquième série de photographies :

COMPARATIF ANNONCES 5

Dans cette dernière série les volumes sont mis en valeur en évitant toute déformation due au grand angle. Les verticales sont parfaitement verticales et parallèles, les perspectives sont idéales et le cadrage est soigné afin que les éléments importants soient tous intégrés dans la composition. (source)
Ce reportage comme vous vous en doutez a été réalisé par mes soins.

Gestion de la lumière, cadrage, composition, recherche du meilleur angle, respect des perspectives, maitrise des déformations, équilibre entre lumière intérieure et extérieure… Ce sont là tous les paramètres à prendre en compte avant de réaliser les photographies.

J’espère que ce comparatif vous aura permis de comprendre tout l’intérêt de faire appel à un expert de la photographie immobilière pour mettre en valeur votre bien de la meilleure des manières.

Si vous désirez voir la totalité de mes photographies de ce bien vous pouvez les retrouver dans le reportage que j’ai publié ici  : Immobilier Lalinde